Rechercher

Les idées reçues sur l'Hypnose

L’hypnose est à un état modifié de conscience.

Cet état est naturel et expérimenté chaque jour : lorsqu’on lit un bon livre, qu'on regarde un film qui nous transporte, qu’on perd temporairement la notion du temps, ou simplement, lorsqu’on est “dans la lune ».

L’hypnose sert à rendre accessibles vos ressources peu exploitées de votre cerveau et à activer votre pouvoir d’auto guérison à l’aide de suggestions réalisées durant cet état modifié de conscience.

J'invite votre inconscient à se défaire de ses idées nuisibles, lâcher prise, retirer les barrières, les freins et à les remplacer par des idées plus justes ou qui correspondent mieux à vos valeurs, vos ressources...


L’hypnose est une technique de plus en plus utilisée pour résoudre différentes problématiques. Mais la télévision, les préjugés, les rumeurs, et aussi les personnes qui se disent être formées à l’hypnose, influent des idées reçues sur cette méthode.


Par exemple :

- « Le professionnel peut manipuler, et faire ce qu’il veut du client ». Cette peur de la perte de contrôle est souvent évoquée, la peur d’être hypnotisé contre leur gré. Le thérapeute cherche simplement un lâcher prise du client, pour qu’il soit entre la veille et le sommeil. L’hypnothérapeute n’est pas là pour demander au patient d’obéir à des ordres. Durant la séance, l’individu reste le maître de ses comportements et il est capable d’interrompre l’expérience à chaque instant. Le but est de diminuer son conscient pour déployer l’inconscient, mais la personne reste en pleine possession de ses moyens un thérapeute ne peut donc pas faire ce qu’il veut d’une personne, car elle est toujours guidée par ses valeurs, même dans son inconscient.

- « Tout le monde n’est pas réceptif à l’Hypnose ». Avec ce que nous voyons à la télévision (sachez que c’est ce que l’on appelle, l’hypnose de spectacle, qui choisit en amont les personnes selon une sélection, en fonction de leur temps de réceptivité.), ou bien les différentes expériences avec d’autres hypnotiseurs, la séance est plus ou moins concluante. Mais l’état d’hypnose ne dépend pas du professionnel, mais simplement du client. Nous avons tous un temps de réceptivité différentes, mais le plus important reste la confiance envers le thérapeute, et surtout l’acceptation d’être en état d’hypnose. Un professionnel, ne peut pas forcer le client à s’y mettre. On a tous déjà été hypnotisé, lors d’une grande concentration, devant la télé, un bon livre, lorsqu’on est dans la lune…

- « L’hypnose est contre-indiquée pour conduire après une séance ». L’hypnose est une technique naturelle, le client ne dort pas, il est entre la veille et le sommeil. La personne entend tout ce qui se passe, et il est guidé par le thérapeute. À la fin de la séance, l’individu peut avoir besoin d’un temps pour prendre conscience de la séance, ou se remettre de ses émotions, mais l’état de « conscience » revient rapidement.

- « L’hypnose est la même pour tout le monde ». Il existe plusieurs techniques d’hypnose, pour répondre à différents objectifs. Mais les séances se font selon, les ressenties du client, ses ressources, et ce qu’il perçoit durant l’état d’hypnose.


Sortez de ces idées reçues et sauter le pas !

Mme KERSUAL Aurélie, Praticienne en Sophrologie & Hypnose.




4 vues
la-chambre-syndicale-de-la-sophrologie-l

Membre de la chambre syndicale de Sophrologie

Mentions Légales   /    © 2020 by Kersual Guillaume.