top of page
Rechercher

Attendre un mieux-être sous pression

L'État Émotionnel d'Urgence : Comprendre la Pression du Corps dans les Moments Difficiles Les moments de rupture, de deuil ou de pertes importantes marquent souvent notre vie d'une empreinte indélébile. Ces événements peuvent déclencher un état émotionnel d'urgence, une tempête intérieure où les émotions sont brutes, les pensées tourbillonnent et où le corps ressent une pression inédite.

Les Effets sur le Corps et l'Esprit: Lorsque nous faisons face à une rupture ou à un décès, notre corps réagit de différentes manières. Le stress, la douleur émotionnelle et mentale se manifestent physiquement. Le cœur bat plus rapidement, la respiration devient superficielle, les muscles se contractent, créant une sensation de tension constante. Le corps, en état de lutte ou de fuite, est souvent en alerte maximale. Cet état émotionnel intense peut affecter la concentration, la capacité à se détendre et à se concentrer pendant des séances de sophrologie ou d'hypnose. Les techniques qui demandent habituellement une ouverture d'esprit et une relaxation profonde peuvent être plus difficiles à pratiquer dans ces moments-là.

L'Approche Douce et Respectueuse: Dans ces moments de vulnérabilité, l'empathie et la compréhension du praticien jouent un rôle central. Une approche douce, respectueuse et sans jugement est essentielle pour établir un climat de confiance. Cela permet à la personne en deuil ou traversant une rupture de se sentir en sécurité pour explorer ses émotions et ses ressentis à son propre rythme. L'objectif n'est pas de résoudre instantanément la douleur, mais plutôt de fournir un espace où la personne peut se reconnecter avec ses ressources intérieures, trouver des moments de répit et commencer le processus de guérison. Dans le cadre d'un deuil, il est important de laisser le corps et l'esprit travailler seul, pour ce qui est de l'hypnose, il faut attendre 5 mois après un deuil pour faire une séance. La Résistance à la Pression dans la Quête du Bien-Être: Il est important de reconnaître que le corps et l'esprit ont une aversion naturelle envers la pression excessive lorsqu'il s'agit d'atteindre un état de bien-être. Dans les périodes de deuil ou de rupture, la demande de se sentir mieux rapidement peut créer une pression supplémentaire. Cette pression peut se manifester par des attentes irréalistes envers soi-même ou par une volonté de résoudre immédiatement la douleur émotionnelle. Cependant, le corps et l'esprit ont besoin de temps pour assimiler, comprendre et guérir. Forcer ce processus peut parfois avoir l'effet contraire, en créant davantage de tension et de résistance. Les séances de sophrologie ou d'hypnose, lorsqu'elles sont utilisées avec bienveillance et sans précipitation, offrent un espace pour relâcher cette pression. Elles permettent à la personne de trouver des moments de calme où elle peut simplement être, sans l'obligation de se sentir instantanément mieux. Cette approche douce permet à l'esprit et au corps de se détendre naturellement, ouvrant ainsi la voie vers un état de bien-être plus authentique et durable.


En général, et pour n'importe qu'elle problématique (Arrêt du tabac, perte de poids...), le corps n'aime pas la pression. Il est donc difficile de pouvoir établir ensemble un protocole si vous espérer un résultat immédiat en aillant un stress important. La démarche de prendre soin de soi, doit être fait avec réflexion et positivité, pour atteindre votre objectif.


Mme KERSUAL Aurélie, Praticienne en Sophrologie & Hypnose, Essonne (91).



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page