Rechercher

Le Pardon

Comment pardonner à quelqu’un, lorsque cette personne nous a brisés, détruite, offensée ?


Le pardon, est le fait de dépasser son ressentiment envers une personne, en le considérant avec bienveillance, compassion, et même amour. Celui qui pardonne a souffert, d’où son ressentiment, l personne offensée à un droit moral à ce ressentiment, mais il le dépasse, une réponse de compassion et d’amour est adressé à l’offenseur, cette réponse positive se fait même si l’offenser n’a pas d’obligation d’aimer l’offenseur.


Mais pourquoi pardonner ?

Le pardon est le déclencheur pour remettre une relation à l’équilibre. Le pardon débute, lorsqu’un lien d’empathie, à été restauré entre la victime et l’offenseur.


En Hypnose, pardonner à quelqu’un, c’est se pardonner à soi-même.

Nous sommes tous confrontés à devoir pardonner un jour, ou bien à obtenir le pardon de quelqu’un dans notre vie. Le pardon permet de dépasser un acte, une parole, un traumatisme qui est à l’origine d’une blessure morale ou physique.

Mais cela ne veut pas dire qu’on oublie l’acte en question. Pouvoir pardonner, c’est refuser de garder de la rancœur, des sentiments négatifs (haine, douleur) à l’intérieur de soi.

Garder des sentiments néfastes en soi peut provoquer des séquelles (douleurs physiques, colères constantes, peurs…).


Comment pardonne-t-on ?

Il faut tout d’abord VOULOIR pardonner ! Accepter de se libérer des émotions négatives.

Cela demande bien sur un effort de la part de celui qui pardonne, car cela veut dire passer au-dessus de sa souffrance, c’est un cheminement et un vrai travail sur soi.

Lors d’une séance, il faut visualiser la personne qui correspond à cet acte douloureux, et pouvoir imaginer le lien qui vous unis (lien matérialisé ou symbolique). Il faut pouvoir se libérer à travers la parole (dans votre tête ou à voix haute) pour libérer vos émotions négatives, puis utiliser le mot « pardon » pour conclure de cet apaisement. Il faut ensuite transformer ce lien existant en un lien positif, avec toutes vos valeurs pour le reconstruire à votre image.

Puis ce changement s’inscrit dans votre inconscient pour vivre avec ses nouvelles données.


« Le pardon n’est pas un synonyme de seconde chance ! Ayez assez de maturité pour pardonner aux personnes qui vous ont blessé et pour comprendre que vous n’êtes pas obligé de rester près d’eux. »

« Le pardon n’est pas quelque chose que nous faisons pour les autres. Nous le faisons pour nous-mêmes afin d’aller mieux et d’aller de l’avant ».


Mme KERSUAL Aurélie, Praticienne en Sophrologie & Hypnose.


10 vues0 commentaire
la-chambre-syndicale-de-la-sophrologie-l

Membre de la chambre syndicale de Sophrologie

Mentions Légales   /    © 2020 by Kersual Guillaume.